LES IMAGES DES INTERNAUTES


un sectionnement du câble du téléphérique
envoyé par Pascal Gendreau
que nous citons ici :
En naviguant sur votre site, je ne peux m'empêcher de penser à mes ancêtres Stein qui ont fabriqué les premiers câbles de ce téléphérique.
J'en ai un échantillon dont vous trouverez la photo en PJ.
Il est exactement de 60 mm de diamètre et non 64 comme indiqué dans votre texte.
Sans doute était-ce une 1ère livraison ?
Cet échantillon de câble mesure 10 cm de longueur et pèse 2 kg !
Cela montre la prouesse technique de la pose de ces câbles de plusieurs km de longueur ...
Pour information, les corderies Stein ont été fondées en 1827 par Martin Stein à Mulhouse.
Après l'annexion de l'Alsace au Reich allemand, son fils Adolphe a déménagé la totalité des ateliers à Danjoutin près de Belfort et a considérablement développé l'entreprise familiale.
Les cordes ont laissé place aux câbles et de nombreux brevets ont été déposés, aidés en cela par des innovations en chimie et métallurgie du fer.
C'est ainsi que les Câbleries Stein ont équipé, entre autres, les ascenseurs de la Tour Eiffel en 1889, puis les premiers tronçons de votre téléphérique !
Bien à vous
Pascal Gendreau




Collection Jean François Collot



Collection Jean François Collot


Collection Jean François Collot
La page de couverture de la revue l'Illustration datée du 16 Aout 1941



Un film réalisé par un amateur du téléphérique


Bonjour Messieurs,

J'ai parcouru avec attention votre site qui apporte une foule d'information sur le téléphérique de l'aiguille du midi qui fit les grandes heures de Chamonix. Je suis annécien et je recherche des informations sur mon grand oncle Albert Mugnier dit "Bidel". Annécien d'origine, il s'est établi à Chamonix dans les années 20 comme garagiste et a pris part de manière active à la vie chamoniarde. Il faisait notamment parti de l'équipe de Bob de Chamonix, équipe qui a décroché de nombreux prix. Il est décédé en 1974 sans laisser de descendants. Je sais que de part son métier il dépannait souvent la partie mécanique du téléphérique.
Afin de perpétuer sa mémoire, j'essaie de rassembler photos, articles et témoignages de gens qui l'ont cotoyé avant que le temps n'ait fait son office.
C'est pour cette raison que je sollicite aujoud'hui votre site et les nombreux "anciens" qui ont fait part de leurs témoignages.
Vous remerciant par avance,
Jean Mugnier

 

Cher Jean,

Nous relayons ici votre courrier à l'intention des Chamoniards qui auraient connu votre grand oncle, nous vous tenons informé. Bienvenue sur nos pages.



écrivez nous !

courrier at aiguilledumidi.net